Ses origines

Le Centre d’Education Populaire André Genot a été fondé, le 23 octobre 1975, par Robert Lambion, Alfred Delrourme, Jean Gayetot, Joseph Binet et André Genot. Il s’appelait alors le « Centre d’Education permanente ». 

Après le décès de l’un de ses fondateurs, André Genot, le mouvement a été rebaptisé, le 8 février 1979, « Centre d’Education populaire André Genot » (Cepag).

Sa mission

Le Cepag est un mouvement d’éducation permanente reconnu dans le cadre du Décret 2003 de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

A ce titre, sur l’ensemble du territoire Wallonie-Bruxelles, il développe avec ses 9 Régionales fédérées une dynamique de formation et d’animation auprès des publics populaires sur des thèmes en lien avec le politique, le social, le culturel et l’économique.

Le Cepag s’implique également dans la reconversion des travailleurs, dans la lutte contre les discriminations (Cellule de lutte contre les discriminations), dans l’environnement (Rise) et dans la mobilité (Cellule mobilité).

L’objectif du Cepag est de favoriser, par ses actions et ses diverses publications, la citoyenneté active, critique et démocratique. Il permet de promouvoir l’émancipation collective des travailleurs, actifs et non-actifs, et de renforcer les valeurs progressistes au sein de la société civile de gauche.

Dès lors, le Cepag s’engage dans de nombreux débats et dans le soutien à des associations partenaires. Il développe aussi des coopérations internationales, particulièrement en Afrique francophone, sans oublier son implication dans différents projets d’envergure européenne.

Toutes ces activités s’inscrivent dans une démarche complémentaire avec la FGTB et ses différentes structures.

Sa structure

Le Cepag est une asbl. Son administrateur délégué est Thierry Bodson.

Ses opinions de politique générale sont prises démocratiquement par les instances représentatives du mouvement : l’assemblée générale et le Conseil d’administration. Des opinions qui se basent, notamment, sur les travaux des Régionales du Cepag et de ses diverses commissions (Pensionnés et Prépensionnés, Femmes, Travailleurs sans emploi, Travailleurs d’origine immigrée…).

Les 9 Régionales du Cepag sont 

  • Afico (Namur)
  • Borinage 2000  (Mons)
  • Cenforsoc (Charleroi)
  • Cepag verviétois
  • Ceppst (Luxembourg)
  • Cepré (Centre)
  • CCB (Bruxelles)
  • Forabra (Brabant wallon)
  • Vie Esem (Hainaut)