Un peu d’humour dans ce monde de brutes !

Le groupe « Cela  va sans dire » du CEPAG vous proposera régulièrement une actualité sous forme de roman-photo.

L’objectif ? Mettre en lumière l’actu avec humour et dans un style décalé… Mais aussi égratigner les personnalités qui font régulièrement la Une.

Pour ce premier roman-photo, « Cela va sans dire » vous invite à découvrir, fêtes de fin d’année oblige, « Le Père Noël bleu » …

Appel à candidature pour un poste d’animateur (h/f) pour les cellules environnement et mobilité (lieu de travail : Bruxelles)

 Le poste à pourvoir comporte trois aspects principaux :

  1. Assister aux travaux et assurer le suivi de dossiers dans le cadre de la fonction consultative sur les matières environnementales et liées la mobilité (notamment au sein du Conseil économique, social et environnemental de la Wallonie).      
  2. Participer aux travaux des projets RISE (Réseau Intersyndical de sensibili
Attention La deuxième journée du Forum est maintenue mais en virtuel.
Rendez-vous ce mardi 30 novembre dès 9h sur :

L’année que nous venons de vivre a été extrêmement compliquée en terme d’organisation de formations. Certaines d’entre elles ont dû être adaptées afin de pouvoir avoir lieu.

Il en a été question avec le Certificat d’Université en Politiques économiques et sociales organisé par le CEPAG et L’Université Libre de Bruxelles.

Mercredi 21 juillet 2021. Après 59 jours de grève de la faim et plusieurs jours de grève de la soif, les 450 citoyen·nes de l’Église du Béguinage, de l’ULB et de la VUB ont suspendu leurs actions de grève afin d’évaluer les propositions formulées par les autorités.

La situation des sans-papiers grévistes de la faim est de plus en plus inquiétante. Demain aura lieu la dernière séance plénière de la Chambre avant les vacances, faisons pression sur les parlementaires pour qu’ils et elles interpellent le Gouvernement fédéral afin de débloquer la situation dès maintenant ! Après, il sera trop tard !

On en parle, on en reparle… À gauche, comme à droite de l’échiquier politique.

On la nomme, on la renomme : allocation universelle, revenu de base…

Au fil des crises, elle est brandie comme « LA » solution pour lutter contre la précarité.

En 2020,  le slogan « les luttes sociales passent aussi par les mots » a rythmé les activités du CEPAG.

Notre objectif était mettre en évidence l’importance des mots et leur utilisation, la nécessité de se les réapproprier, le danger de leur détournement par le monde politique et économique.

Cette année, notre mouvement a décidé de nous concentrer sur les MOTS du TRAVAIL.

Un an après l’entrée en vigueur du premier confinement, il nous a semblé opportun de voir quels enseignements pouvaient être tirés de cette période hors-norme. Armé de questions variées, En Lien est donc parti à la rencontre de différentes personnes afin de récolter leur témoignage sur ce que leur avait appris (ou confirmé) un an de crise sanitaire, rythmée par l’omniprésence et les mutations d’un petit être nommé Coronavirus.