Type de formation: 
Colloques & Séminaires
Où ?: 
Facebook.com/CEPAGasbl
Date(s): 
Vendredi, 26 Février, 2021
Horaire
Heure de début: 
17:00
Heure de fin: 
18:30

Nous sommes toutes et tous touchés par la crise sanitaire. Ses conséquences sur notre vie sociale mais aussi au travail se feront sentir pendant longtemps.Dans ce contexte, il est plus important encore de continuer à penser, à se questionner. C’est ce que le CEPAG vous invite à faire à travers son cycle de réflexion « La santé dans tous ses états ». Pour ce 4ème rendez-vous, nous vous proposons de réfléchir à l’impact sur notre santé de la pollution électromagnétique générée par nos technologies sans fil.

La 5G se déploie lentement mais sûrement en Europe. Suisse, Autriche, Allemagne…Pas moins de 10 pays européens ont déjà lancé une commercialisation à grande échelle des services 5G.

Le 17 décembre dernier, le Conseil de l’Union européenne a approuvé des conclusions intitulées : « La digitalisation au bénéfice de l’environnement » visant à explorer les moyens de contribuer à rapprocher le double défi sociétal que constituent la transformation numérique et la transition écologique.

Nous le savons, en à peine 20 ans, les ondes de la téléphonie mobile et des technologies du sans-fil se sont déployées partout. Pourtant, que savons-nous réellement des effets de ces ondes sur les humains mais aussi sur les animaux et les plantes ? Que disent les études réalisées à ce sujet ?

Nombre de collectifs citoyens et de scientifiques dénoncent les effets de la pollution électromagnétique, et en particulier de la 5G, sur la santé et sur la biodiversité. Les prévisions météorologiques, les observations astronomiques, le dérèglement climatique en subissent aussi l’impact. Sans oublier le modèle de société que préfigure l’invasion du numérique dans tous les aspects de notre vie.

A l’heure où la 5G est à nos portes et où ses promesses ont de quoi éblouir, les controverses qu’elle suscite nous incitent à une réflexion sur l’avenir que nous voulons choisir. 

Sans prétendre à l’exhaustivité, nous souhaitons apporter quelques éléments de compréhension, des exemples et des pistes de réflexion sur ces réalités qui font partie de notre quotidien.

Pour en parler avec nous :

  • Colette DEVILLERS, ingénieure civile en électricité et administratrice de l'AREHS asbl (Association pour la Reconnaissance de l'ElectroHyperSensibilité)
  • Lydie GAUDIER, coordinatrice de la cellule RISE Environnement

Les prochains rendez-vous du cycle :

  • Vendredi 26 mars 2021 : Dix ans de politiques sanitaires
  • Vendredi 23 avril 2021 : Conditions de travail dans les secteurs de la santé
Inscription & Renseignements: 
Facebook.com/CEPAGasbl