A découvrir ! "Peur de papier &... biens communs". Un court roman de Laurent D'altoe, formateur au CEPAG

Date de publication: 
09/01/2020
Auteur: 
Laurent D'Altoe

Peur de papier est un court roman, écrit en 2006 et remanié en 2019…

Si l’on considère que les biens communs sont des choses ou des services qui devraient appartenir à tous et, si possible, être gérés par la collectivité dans un but d’intérêts collectifs, on peut sans trop prendre de risque y inclure la culture au sens le plus large.

Dans ce cadre, offrir en lecture gratuite un petit roman sans prétention peut participer modestement à ce mouvement qui vise à la fois à lutter contre la privatisation de l’espace collectif et à favoriser l’émergence d’une société plus juste. Bonne lecture !

A découvrir en cliquant ici

Mémorandum de la plateforme d'Audit Citoyen de la Dette en Belgique en vue des élections fédérales et régionales de mai 2019

Date de publication: 
13/05/2019
Auteur: 
ACiDe - Audit Citoyen de la Dette

En vue des élections de mai 2019, la plateforme d’Audit Citoyen de la Dette en Belgique (plateforme ACiDe) entend placer la question de la dette au cœur du débat public. Cette question est centrale parce que la dette constitue un mécanisme permanent de transfert des richesses produites par 99 % de la population vers le 1 % le plus riche, mais aussi parce qu’elle sert de prétexte pour mener une offensive très dure contre les droits économiques et sociaux des citoyen.ne.s de notre pays.

Nous l’affirmons : la justice sociale et une transition écologique digne de ce nom seront impossibles à concrétiser si nos gouvernements persistent à se soumettre aux exigences des détenteurs de capitaux en général et des créanciers en particulier.

Une sortie de crise par le haut implique de réfléchir à des solutions crédibles pour alléger radicalement le poids de la dette et rompre avec les politiques d’austérité.

Bonne nouvelle : ces solutions existent. Nous en développons 9 pour le niveau fédéral et 5 pour le niveau régional

S’il est clair qu’il n’existe pas de solution miracle, nous sommes convaincus que les mouvements sociaux ainsi que nos représentants devraient débattre et tenir compte des revendications que nous développons dans ce mémorandum.

Bonne lecture !

A télécharger: 

La liaison à l'évolution des salaires

Date de publication: 
14/09/2018
Auteur: 
Commission des Pensionnés et Prépensionnés du CEPAG
Nombre de signes: 
30072

Ou comment lier les pensions légales par répartition, l’ensemble des allocations sociales et les aides financières octroyées par l’aide sociale (le Revenu d’Intégration Sociale – RIS et la Garantie de revenus aux personnes âgées – GRAPA) à l’évolution des salaires bruts ?

Une analyse rédigée par le Commission des Pensionné·e·s et Prépensionné·e·s du CEPAG, sous la coordination de son président Luc Jansen.

Avec le soutien du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, du réseau Solidaris, de la Confédération des Seniors Socialistes, de Présence et Actions culturelles (PAC), des Acteurs des Temps Présents et du « Gang des Vieux en Colère ».

Le salaire, coeur de la richesse socioéconomique et moteur de l’économie (Exposé salarial par le bourdon qui vole. Bzz)

Date de publication: 
14/10/2017
Auteur: 
Isabelle Michel

Le salaire, coeur de la richesse socioéconomique et moteur de l’économie

Tout travail mérite salaire. Cette petite expression signe un des grands acquis sociaux émancipateurs de notre histoire, notre petite histoire tout comme la grande histoire sociale.

Notre petite histoire, de l’école à l’emploi, en passant peut-être par les cases chômage et, souhaitons-le, en flânant beaucoup sur la case pension. Et la grande, celle qui nous porte en même temps que nous participons à la forger, celle de notre relation de travail.

Nous pouvons dire beaucoup de choses de notre travail, mais pas autant de notre salaire. Si, ces choses salariales sont fort sujettes à critiques ; elles sont, hélas, peu sujettes à un vrai débat. D’où
cette brochure.

Tout au long de ces pages, une petite voix caustique va s’exprimer, celle d’un bourdon. Bzz.

Savez-vous que selon les « lois universelles » de l’aérodynamique, le bourdon ne vole pas. Vrai ?

Vrai. Non que le bourdon ne vole pas, mais que certains auteurs des « lois universelles » de l’aérodynamique l’ont affirmé.

Et si les « lois économiques et financières » qui causent de salaire étaient à l’image de ces « lois de l’aérodynamique », une vision très particulière des choses de la vie économique ?

Ça vous dirait de jouer au bourdon et de regarder ces choses simplement afin d’enrichir votre propre vision ? Gageons que oui, car c’est l’ambition de ces pages, vous aider à vous réapproprier
votre pensée, à partir de votre quotidien. Bzz

Cette brochure est progressive et construite selon la structure suivante : chaque double page tient lieu de « planche » et chaque planche développe une idée principale.

D’emblée une question centrale est lancée : le salaire est-il un coût ? N’est-ce pas en ces termes qu’il est le plus souvent évoqué ? Le travail coûte à l’employeur… C’est la case n° 1 de notre
flânerie de bourdon, dans une économie capitaliste.

L’écriture est à l’image du vol de bourdon : slaloms, lignes droites, loopings, repasses, vol stationnaire… Ce n’est pas un roman, ménagez-vous des pauses. Certains sujets nécessitent
diverses déclinaisons et des redites(-le moi encore).

Le « bourdon ne vole pas » nous a semblé une manière humoristique de critiquer cette « unique manière de penser ». Cette panacée des penseurs en économie qui n’ont pourtant pas vu venir la
grande grippe boursière de 2008 et qui s’assoient sans scrupule aucun sur l’empirisme. C’est que le bourdon vole, vous en conviendrez.

Bon envol !