Date de publication: 
19/10/2020
Auteur: 
Anne-Marie Andrusyszyn
Nombre de signes: 
9924

Avec pour slogan « Les luttes sociales passent aussi par les mots », la nouvelle campagne du CEPAG se penche sur les phénomènes du détournement des mots, leur impact sur la culture ambiante et leurs déploiements politiques. Certains mots ont une valeur symbolique dans l’espace économique et politique et, dès lors, ils sont liés, plus que jamais, aux pouvoirs et à leur propagande de conviction.

Champs économique, politique, de classe, de genre, d’âge, de race… Les mots et leur utilisation participent à la reproduction des liens de subordination et au positionnement social du locuteur.

Le CEPAG, en tant que mouvement d’éducation populaire, se doit, dans cette configuration sociétale particulière faite de crises multiformes, de poursuivre cette analyse critique des mots et du langage dans leurs pratiques au sein de différents discours, plus précisément ceux véhiculés dans les médias. L’objectif de cette campagne est que les publics populaires, les citoyennes et citoyens, se réapproprient les mots… leurs mots.