Date de publication: 
12/03/2020
Auteur: 
Quentin Jacquet
Nombre de signes: 
11169

Alors que l’extrême droite accède aujourd’hui à une plus grande représentation politique en Flandre et en Europe, la Wallonie, quant à elle, semble encore hermétique à l’idée de la laisser entrer au sein de sa sphère parlementaire ou gouvernementale.

Face à ce blocage démocratique, l’extrême droite s’ouvre désormais à de nouvelles stratégies de communication et tente de paraître plus fréquentable aux yeux des citoyens et des autres partis traditionnels. Le but ? Réussir là où elle avait échoué auparavant et accéder, un jour peut-être, au pouvoir. Pour ce faire, elle joue la carte de la banalisation de ses idées les plus extrêmes, profitant d’un contexte socio-économique favorable.

Dès lors, s’interroger sur cette nouvelle forme d’extrême droite, sur sa nature, ses idées politiques et les dangers qu’elles représentent, se révèle être un enjeu majeur dans la prise de conscience des forces qui menacent la démocratie.