Le Cepag produit des outils audio-visuels autour de sujets d’actualité. Les émissions Regards sont à disposition du monde associatif et syndical sous forme de DVD au prix de 10€. Tout un chacun peut passer commande.

Infos : daniel [dot] wojtalikatcepag [dot] be (02/506 83 96).

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation du CEPAG : "Les luttes sociales passent aussi par les mots" Entretien avec Olivier Starquit, syndicaliste et auteur du livre "Des mots qui puent".
Elles s’appellent Stéphanie, Apolline, Safia, Cécile, Jennifer, Emilie, Anne-Marie, Isabelle… À l’hôpital de la Citadelle, à Liège, elles sont en première ligne. Dans les services de soin, dans les salles Covid sécurisées, aux urgences, au service logistique, à la cuisine, au nettoyage, en psychiatrie, aux prélèvements... et dans tous les autres services de cette ville dans la ville. Dans cette nouvelle émission « Regards », elles racontent - se racontent.
La Sécu, c’est le patrimoine de celles et ceux qui n’en ont pas. C’est notre « cœur en commun ». On en parle dans la nouvelle émission Regards avec nos invités et invitées autour d’Harald, l’auteur d’une très belle BD sortie tout récemment et qui raconte « la belge histoire de la sécurité sociale ». Nos invités et invitées en studio pour cette émission:
La planète chauffe, les inégalités se creusent, l’avenir s’obscurcit. «L’effondrement qui vient» pose concrètement la question de la survie de l’humanité. Parce qu’il s’agit de ne pas se résigner au pire, cette nouvelle émission Regards vous propose un entretien avec Corinne Morel Darleux, militante écosocialiste française et auteure d’un essai lucide et vivifiant: «Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce – Réflexions sur l’effondrement» (Éditions Libertalia).
A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre la pauvreté, «Regards» vous propose quelques extraits choisis de «Combat de pauvres», une pièce de théâtre de la Compagnie Art&tça. En Belgique, 1 personne sur 5 est pauvre ou risque de le devenir. 20% de la population. 2,3 millions de personnes. En Wallonie, c’est 1 personne sur 4. A Bruxelles, 1 personne sur 3.
CoTrain, la formation en alternance collaborative L’alternance, peut mieux faire…
Ça bouge, ça bout ! Le climat (social) s’échauffe, les gilets jaunes, rouges et verts font souffler le vent de la mobilisation pour un autre monde: justice sociale et urgence écologique dans un même élan. «Changeons le système, pas le climat !». Grève générale ce 13 février, grève pour le climat le 15 mars, manifestations survoltées des jeunes et ronds-points occupés, tout cela avec les élections en ligne de mire…
Les 7, 8 et 9 novembre derniers, à Bruxelles, plusieurs centaines de citoyens ont manifesté leur soutien aux 12 personnes poursuivies en justice pour avoir hébergé des «migrants» ou leur avoir prêté assistance. Ces personnes sont accusées de trafic d’êtres humains et de participation à une organisation criminelle. Le jugement de ce «procès de la solidarité» sera rendu ce mercredi 12 décembre à partir de 8h30 au Palais de Justice de Bruxelles.
« C’est aux citoyens d’agir quand il y a défaillance de l’Etat – ou, pire, quand on est face à un racisme d’Etat. Je continuerai à me battre. Ils n’ont qu’à me mettre directement en prison, ce sera plus simple ». Cédric Herrou est paysan dans la vallée de la Roya (Alpes-Maritimes), près de Vintimille, à la frontière entre la France et l’Italie. Depuis 2015, il a accueilli plus de 2.500 exilés chez lui, dans sa ferme.