Le Cepag produit des outils audio-visuels autour de sujets d’actualité. Les émissions Regards sont à disposition du monde associatif et syndical sous forme de DVD au prix de 10€. Tout un chacun peut passer commande.

Infos : daniel [dot] wojtalikatcepag [dot] be (02/506 83 96).

«Si tu bouges, on te tue.» Voilà ce que les grands patrons français ont répondu à Antoine Riboud, PDG de Danone, lorsqu’il a proposé en 1993 de réduire le temps de travail et de passer à la semaine de 4 jours. Antoine Riboud n’a pas bougé.
Le mariage de Miss Europe et de Monsieur Dupe Episode 2 de la série, intitulée "Europe, biographie non autorisée", d'après le livre de Bruno Poncelet (CEPAG), paru aux Editions Aden en coédition avec le CEPAG et Barricade.Avec l'auteur dans le rôle principal... Réalisation: CEPAG - FAR
A la veille de la manifestation nationale du 7 octobre 2015, Thierry Bodson, Secrétaire général de la FGTB wallonne, fait le bilan de la politique de casse sociale menée par le gouvernement Michel depuis son accession au pouvoir et revient sur le mouvement social de l’hiver 2014.
Episode 1 d'une série qui en compte 5, intitulée "Europe, biographie non autorisée", d'après le livre de Bruno Poncelet (CEPAG), paru aux Editions Aden en coédition avec le CEPAG et Barricade.Avec l'auteur dans le rôle principal... Réalisation: CEPAG - FAR
Une petite ville de 2.700 habitants, au cœur de l’Andalousie, dans le sud de l’Espagne. Ici, il n’y a pas de policiers. Pas de voleurs. Ici, il y a moins de chômage qu’ailleurs, et on partage le travail. Ici, on paie son loyer 15 euros par mois. Ici, le maire et ses adjoints ne sont pas rémunérés, et ce sont les habitants qui commandent. Vous n’y croyez pas ? Alors venez voir. On vous emmène à Marinaleda, là où les habitants ont osé l’impensable, là où les rêves deviennent réalité.
Qui sont les preneurs d’otages? Les milliers de travailleurs en grève qui se mobilisent aux quatre coins de la Belgique, ou un gouvernement qui a choisi de déclarer la guerre à l’ensemble de la population? Le programme du gouvernement Michel est une attaque brutale contre les salaires, les pensions, les services publics, la sécurité sociale, l’emploi... Face à cette offensive austéritaire, les travailleurs contre-attaquent. Grève générale. Et dans cette nouvelle émission «Regards», ils vous expliquent ce qui nous pend au nez.
Dans la plus grande discrétion, l’Union européenne et les Etats-Unis négocient actuellement la création d'un grand marché transatlantique. Objectif ? Supprimer les «obstacles au commerce», au bénéfice des entreprises multinationales. Dans le dos (et sur le dos) des populations. Date butoir: 2015. Ce projet de grand marché transatlantique porte en lui de très lourdes menaces: systèmes sociaux et services publics démantelés, explosion des inégalités, destructions environnementales, répression des mouvements sociaux, atteintes aux libertés démocratiques…
Drôles d'oiseaux que ces oiseaux de passage. Des assoiffés d'azur, des poètes, des fous... pas si fous que ça. Avril bourgeonne, et les voilà sur les routes, toute une semaine, traversant villes, villages et campagnes de Wallonie. On les a vus à Virton, à Namur, à La Louvière, à Mons, on les a vus au bord d'un canal, on les a vus jouer à la marelle sur des marchés. Parfois, ils se sont sentis seuls. Parfois, on les a regardés avec inquiétude. Souvent, on leur a souri. Quoi qu'il arrive, ils ont continué leur marche, nouveaux explorateurs au pays des scandales et des merveilles.
Voici un couple de sociologues qui cogne dur et parle clair. Entretien avec Monique et Michel Pinçon-Charlot, autour de leur livre «La violence des riches - Chronique d'une immense casse sociale» (Editions Zones - La Découverte 2013).